˟
Illustration article
ACTUALITÉS - 13 Juin 2016
Les cerises : fruits fétiches des beaux jours !

Souvent synonymes de l’arrivée du printemps, les cerises se font désirer cette année. Alors après la pénurie d’essence, devrons-nous dire adieu à nos fruits rouges préférés ? Ce serait, sans mauvais jeux de mots, la cerise sur le gâteau !

Rassurez vous, pas de disparition de la cerise à l’horizon mais une chose est sûre, à presque 20,00 € le kilo dans certaines régions, la cerise est en passe de devenir un fruit dit de luxe ! Mais comment les maraîchers expliquent-ils cette flambée des prix ?

Une météo capricieuse tout simplement.
En effet, avec un hiver trop doux, beaucoup de pluie et de vent au printemps et un soleil plutôt rare, le temps n’a pas fait de cadeaux aux cerisiers en pleine floraison.
Les tonnes de cerises habituelles sont donc moindres par rapport aux années précédentes.
En confiture, en boisson, en pâtisserie ou nature : la rareté des cerises ne va pas nous empêcher, gourmand que nous sommes, de les savourer.

Mais d’où viennent les cerises ? Et comment explique-t-on leur succès ?
Le mot cerise vient du latin cerisia. Le cerisier sauvage est apparu en Europe … au néolithique mais les premières cultures dateraient du IVème siècle et seraient grecques puis romaines.
On commence à les cultiver pour le commerce au Moyen Âge mais c’est Louis XV qui rendra le fruit populaire.La variété des bigarreaux, ronde et juteuse, représente 90% des cerises que l’on trouve sur les marchés. Dans cette famille de cerise, alors que la Summit, la Burlat, la Cœur de pigeon et la Reverchon sont des variétés également très sucrées, les Merises et les Guignes, qui servent à faire le kirsch1, le sont beaucoup moins.

L’autre grande famille comporte les cerises acides ou les griottes, surtout destinées à la transformation (eau-de-vie1…).
Il y en a donc pour tous les palets ! Si vous n’êtes pas convaincu, les cerises sont la star d’une recette de clafoutis mi-cuit sans sucre ajouté du chef étoile Philippe Conticini (issue de son livre Gâteaux & gourmandises sans sucre) que nous avons eu envie de partager avec vous :Pour 6 personnes18 cerises30g de noix de coco râpée28g de farine T551 pincée de fleur de sel70g de pâte de cerises1 gousse de vanille1,5 œuf (75g)50g de lait demi-écrémé35g de lait de coco100g de crème épaisse- Coupez les cerises en deux et dénoyautez-les.- Dans un grand saladier, mélangez à l’aide la noix de coco râpée, la farine, la fleur de sel, la pâte de cerises et les graines de la gousse de vanille fendue et grattée.

- Ajoutez l’œuf et demi, le lait demi-écrémé, le lait de coco et la crème épaisse, puis finissez de mélanger, toujours à l’aide du fouet.
- Dans 6 ramequins, partagez les demi-cerises de façon équitable, puis versez par-dessus l’appareil. Faites cuire les ramequins entre 12 et 15 minutes au four à 160°C (th. 5/6).1. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération


TAGS :
Nos recettes
illus Nos recettes

La recette du millefeuille

illus Nos recettes

Pain à la suisse

illus Nos recettes

Croustinis aux crevettes

fans J'AIME
52 abonnés SUIVRE
Derniers Posts
Derniers Tweets
  • @CercleDesGourmands #LaQuinzainedesEclairs tire sa révérence pour cette année ! Merci aux boulangeries-pâtisseries, aux journalistes et… https://t.co/sP45DyQnoQ 0 partage
  • @CercleDesGourmands Merci à @sortirapariscom pour cet article ! Il ne vous reste plus que ce week-end pour faire une pause gourmande av… https://t.co/DjfbAB6nia 0 partage
  • @CercleDesGourmands Merci à @gaultmillau pour leur article autour de #LaQuinzainedesEclairs. Retrouvez-le dans son intégralité par ici… https://t.co/1lQ0SI9oqp 1 partage
  • @CercleDesGourmands Merci à @lesucretvous pour se partage et à @femmeactuelle pour cet article ! #LaQuinzainedesEclairs continue jusqu'… https://t.co/Esk7QwyU2T 1 partage

sur le même thème